SONA JOBARTEH

23€ / 11€ / 12€ / 21€

Un concert à ne pas manquer !
Vendredi 31 janvier 2020 à 20h30

 

Sona Jobarteh est née dans l'une des cinq principales familles de griots, en Gambie. La Kora y est traditionnellement jouée par les hommes, jamais par les femmes. Sona est la femme qui a décidé de changer les règles.

Reconnue pour ses talents de musicienne, sa voix captivante, ses mélodies contagieuses et sa grâce sur scène, Sona s'est rapidement hissée sur la scène internationale, notamment au Brésil, en Inde, en Corée du Nord... Sona et sa musique ont la capacité unique de toucher des publics de tous horizons et de toutes cultures.

Sona Jobarteh, la kora en héritage L'instrumentiste et chanteuse d'origine anglo-gambienne est la seule à interpréter sur scène le répertoire traditionnel des griots d'Afrique de l'Ouest La kora, une harpe d'Afrique de l'Ouest à 21 cordes, est traditionnellement jouée par des griots masculins ou des musiciens héréditaires, mais jamais par des femmes. Sona Jobarteh a décidé de changer les règles. Elle joue en faisant preuve d'une musicalité élégante et complexe.

Sona est également une excellente chanteuse, menant un groupe expérimenté composé de quatre musiciens. Sona a rapidement atteint un succès international après la sortie de son premier album « Fasiya » (Héritage) acclamé par la critique en 2011. Son grand-père, Amadu Bansang Jobarteh, était un maître-griot et une icône majeure de l'histoire culturelle et musicale gambienne. Son cousin Toumani Diabaté est également connu dans le monde entier pour sa maîtrise de la kora. Initiée à cet instrument dès ses 4 ans par son frère aîné, Tunde Jegede, reconnu comme un maître de la kora et un virtuose du violoncelle, Sona a commencé son voyage musical très jeune.