samedi 2 décembre 2017 - 20:30 - 7€ / 14€

visuel bandeau site

FESTIVAL TERRE(S) HIP-HOP

Rap / RNB / Hip Hop



boutoon-billetteriefrance-billetfacebook-logo_318-49940  

 

 

LOGO DRAC pnglogo THH

 

 

Lancé en 2011 à l'initiative de Canal 93 à Bobigny, le festival Terre(s) Hip Hop s'est imposé au fil des années comme un rendez-vous incontournable des cultures urbaines. 
Le 2 Pièces Cuisine accueille pour l'occasion E.ONE / RAPHAEL OTCHAKOWSKY & VIKTOR COUP'K dans le cadre de leur résidence mission 2016/2017 soutenue par la DRAC Ile-de-France.  + en guest de cette soirée MARC NAMMOUR  + GRACY HOPKINS en 1ère partie.


Mais égelement dès 18h, Open Mic ouvert à tous !
Le rendez-vous est pausé, chaque trimestre le 2 Pièces Cuisine propose son Open-Mic hip-hop, animé par Eki Masta, Lion Scot & DJ Veekash. Le principe est simple, deux heures autour du rap, hip-hop, beatbox, le tout gratuit et participatif…
[* le tarif réduit à 7€ pour le concert sera appliqué au public de l’Open Mic sur présentation du billet / Gratuit pour les participants sur scène à l’Open Mic]


EN CONCERT 

Le rif
visuel carréGRACY HOPKINS [Selection Itinérance] 
Le mélange culturel de trios continents, de l’Angola au Brésil en passant par la banlieue Parisienne, Gracy Hopkins puis son inspiration dans ses racines pour apporter à l’histoire du Hip-Hop un nouveau chapitre. Gracy Hopkins transcende les barrières musicales et linguistiques grâce à un astucieux mélange de rythmes anglophones et d’expressions françaises, le tout sur des productions de toutes influences géographiques. Son aventure dans le rap débute au collège. Il crée des beats sous le nom de Kaisy Jay. Ses expériences lui ont permis de faire évoluer ses compositions. Aujourd'hui on peut caractériser sa musique comme la fusion d'un rap rauque sur des productions minimalistes et expérimentales. Clip 


 

949_facebook_1483380243771E.ONE (PREMIERE LIGNE)
Artiste engagé, originaire du Blanc-Mesnil, E.one prône à travers son oeuvre la nécessité de créer pour survivre à un monde sécuritaire, profondément injuste et inégalitaire, une machine enrayée qui s’agite sur des chimères. Il développe à travers ses chansons une sensibilité mêlant poésie guerrière et mythologie urbaine, dépassement du quotidien et transgression sociale, existentielle. Clip 

 

 

IMG_1365
IMG_1364WANDALISM (hommage particulier à WandaLandowska – actrice majeure du renouveau baroque – et à la culture urbaine) réunit la claveciniste Maryna Voznyuk et le beat boxer et rapeur lyrique Raphaël Otchakowsky.
Leur osmose et leur naturel généreux réconcilie les époques propre à leurs instruments. Ici, Scarlatti ou Bach s'essayent à l'improvisation. La voix et le clavecin sont "samplés" dans une Loopstation (rc-505), s'entremêlent alors beat box et envolées lyriques s'inspirant de Farinelli! Pourquoi pas? De transformation en transformation, ils ne cesseront de vous émerveiller. Expérience bouleversante.

 

PHOTO VIKTOR & THE HATERS carré jpgVIKTOR & THE HATERS
Viktor c’était d’abord “Kouka” : surnom donné par son père alors qu’il venait d’apprendre à marcher dans les rues tortueuses du 18ème arrondissement parisien. A l’adolescence, bien que piètre tagueur, le rébus “Coup?K” le suivra pendant l’âge d’or du Hip-Hop. Il lui vaudra le prestigieux titre de Zulu King délivré par le doyen Dee Nasty pour ses textes, ses improvisations et son activisme au sein du groupe Kalash. Après un séjour dans l’espace, A gauche de la Lune, qui lui permettra de parcourir la France entière et ouvrir pour ses maîtres (Gang Starr, The Roots…), ce sont ses amitiés avec les nombreux disquaires de la capitale, mais surtout avec Madj (fondateur d’Assassin Production) qui le feront passer du micro aux platines. Clip


Marc Nammour_visuel carré+ GUEST :  MARC NAMMOUR (LA CANAILLE) –  nouveau Logo MAAD 93 rouge quadri
[​Dans le cadre d'une résidence produite par le réseau MAAD 93]
Artiste underground, poète proférant une parole libératrice, politique et jamais très éloignée du bitume, Marc Nammour se renouvelle sans cesse depuis la sortie de son premier album au sein de son groupe La Canaille. Libanais exilé dans le Jura ouvrier, grand amateur des textes d’Aimé Césaire et de Léo Ferré, esthète avide de rencontres tous azimuts, il ne se laisse enfermer dans aucune étiquette et poursuit une voie singulière, à cheval sur les genres, criant haut et fort ce qu’il a sur le cœur et dans la tête. Sans dogme ni idées préconçues, en rime ou en prose il tire le portrait d'une société malade et se dresse farouchement contre l'ordre de la bêtise. 

Il vient de sortir le 4ème album de La Canaille "11.08.73" le 9 juin dernier. Clip